FLAVIA COELHO, MUNDO MEU

PHOTOGRAPHIE | DOCUMENTAIRE | EXPOSITION

Mundo Meu. Le projet.

Mundo Meu est un documentaire vidéo autour de l’intimité musicale de la chanteuse brésilienne Flavia Coelho, à travers l’enregistrement de son deuxième album au studio Vagh & Weinmann à Paris, des résidences et de la tournée 2014/2015. Ce projet s’articule autour de différents médias et supports, tels que la photographie, la vidéo et une exposition.
Sortie prévu du documentaire Mundo Meu en juin 2016.

Voir les teasers

Mundo Meu. L’exposition.

Brésilienne installée à Paris depuis 2006, Flavia Coelho s’est offert La Cigale le 16 novembre 2012, ainsi que le Nouveau Casino, durant deux jours consécutifs les 17 et 18 avril 2013. Et c’était complet à chaque fois ! C’est devant un public des plus réceptif qu’elle a partagé son soleil d’outre Atlantique qui s’est ressentie jusque dans sa musique, un subtil métissage musical aux accents ragga, reggae, bossa ou samba. Et c’est durant ces trois concerts que j’ai commencé à photographier Flavia Coelho sur scène.
Accompagnée par Victor-Attila Vagh aux claviers et Al Chonville à la batterie, la belle carioca aime jouer avec la scène, elle se l’approprie, infatigable, souriante et pleine d’humour, offrant ainsi des concert puissants et généreux, devant des salles bondées et enthousiastes reprenant en coeur les refrains de chaques chansons. Sur scène, comme dans la vie d’ailleurs, Flavia Coelho rayonne, partageant son soleil do Brasil, et entrainant avec elle un public déjà conquit sur fond de Bossa Muffin’.
Puis vînt la rencontre avec l’artiste et au fur et à mesure des collaborations l’idée de la suivre le plus possible commença à naître. Entre dates de concerts dans toutes la France et à l’étranger, son deuxième opus Mundo Meu sorti le 3 juin 2014, fût l’occasion de concrétiser ce projet en suivant Flavia Coelho et ses musiciens du studio à la scène.
Le 17 octobre 2014 fut marqué par le concert évènement de Flavia Coelho à l’Olympia de Paris accompagné par l’exposition de 13 photographies en noir et blanc, retraçant l’intimité artistique de l’artiste. L’exposition s’est tenue ensuite à la Galerie Luso Folie’s à Paris du 30 avril au 31 mai 2015.

Voir l'exposition

2
8
3
11
7
13
4
12
9
1